synecdoque

 

  • SYNECDOQUE, subst. fém.
Figure de rhétorique procédant par extension ou restriction de sens d'un terme: l'espèce pour le genre, la matière pour l'objet, le particulier pour le général et inversement.

Et un petit vin blanc de la Loire, je vous prie de croire, qui nous délestait d'un semestre de racines grecques, de synecdoches et de spondées (Arnoux, Algorithme, 1948, p. 64).

Souvent difficile à distinguer de la métonymie, la synecdoque se définit généralement comme le procédé qui donne à un mot, un sens plus étendu que celui qu'il a d'ordinaire; c'est ainsi que l'on parle de « partie pour le tout », dans les expressions comme: quarante voiles (pour quarante bateaux) (Lang.1973).

Prononc. et Orth.: [sinεgdɔk]. Ac. 1762: synecdoque; dep. 1798: synecdoche ou synecdoque (id. ds Littré); Lar. Lang. fr., Rob. 1985: synecdoque. Étymol. et Hist. xves. synodoche (De vita christi, B.N. 181, fo148b ds Gdf. Compl.); 1541 synecdoche (Calvin, Comm. sur l'ep. a Thimothee, p. 486, ibid.); 1671 synecdoque (Pomey). Empr. au lat.synecdoche « même sens », gr. σ υ ν ε κ δ ο χ η ́ « synecdoque, figure de rhétorique ».

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×